L’ENVIRONNEMENT EN POITOU-CHARENTES (http://www.environnement-poitou-charentes.org) L'Etat - membre fondateur Région Nouvelle-Aquitaine
Environnement et santé
Dioxines

Recommandations à suivre

Dernière mise à jour : 2009

Afin de réduire ou de limiter au maximum la charge corporelle en dioxines, il est particulièrement recommandé aux personnes résidant sur les communes exposées d’adopter les mesures de précaution suivantes :

  • Eviter de consommer, jusqu’à nouvel ordre, lorsqu’ils proviennent de la zone contaminée, les produits suivants : œufs si les poules sont élevées en plein air, volailles et lapins si ces animaux sont élevés en plein air ou nourris avec des aliments récoltés sur la zone. Les laits et les fromages produits dans la zone ne sont plus commercialisés pour le grand public et l’autoconsommation de ces produits est déconseillée.
  • Réduire la consommation de graisses animales et adopter un régime varié et équilibré afin d’éviter une exposition excessive à une seule source (par exemple, gros consommateurs de viande de boeuf ou de fromages).
  • Laver soigneusement et à grande eau les produits végétaux des potagers et vergers situés dans la zone afin d’éliminer toute contamination des fruits et des légumes.
  • Adopter des pratiques culturales apportant peu de dioxines et ne pas contribuer à la production de dioxines par exemple en brûlant des déchets à l’air libre dans les jardins (bois traités, emballages divers, etc.).

Extrait de « 65 questions-réponses sur les incinérateurs et les dioxines », invs, mars 2005, question 56.

Il existe un plan de surveillance environnemental autour des UIOM organisé par la DRIRE (mesures de dioxines, métaux,.. dans l’environnement et certains aliments). En général, si un problème est décelé, des recommandations (dépliants…) ou des mesures règlementaires dans certains cas (arrêtés préfectoraux) sont alors pris concernant la consommation des produits locaux. Par contre, la recommandation d’éviter la consommation de produits animaux ne saurait concerner que ceux produits dans des zones reconnues comme contaminées (et basée sur les données du plan de surveillance environnemental).

Il n’y a pas (à l’heure actuelle) de critère défini à partir duquel les mesures ci-dessus sont préconisées. C’est une analyse concrète de la situation au cas par cas par les gestionnaires de santé, à leur niveau de compétence, qui peut conduire à l’application de ces mesures (cf. plan de surveillance environnemental).

Ces recommandations ne sont pas uniquement pertinentes dans des situations spécifiquement désignées par une décision administrative. A l’échelle individuelle, la découverte fortuite d’une charge corporelle élevée en dioxine (à l’occasion d’une enquête de biosurveillance par exemple…) peut conduire à recommander d’éviter d’en rajouter.

  •  Pour aller plus loin
Publications | Plan du site | Mentions légales | Cadenas fermé