L’ENVIRONNEMENT EN POITOU-CHARENTES (http://www.environnement-poitou-charentes.org) L'Etat - membre fondateur Région Nouvelle-Aquitaine
Accueil du siteLa situationEauLa gestion qualitativeLes sources de pollution influant sur la qualité de l’eau
La situation
Eau
Pression
La gestion qualitative
> Les sources de pollution influant sur la qualité de l’eau

Quelques généralités

Thème Eau - Edition 2015
Nouveau !
Dernière mise à jour : 2015

1.1. Comment définit-on la pollution ?

1.2. Pollution ponctuelle ou pollution diffuse ?


1.1. Comment définit-on la pollution ?

La pollution est une dégradation de la qualité d’un produit ou d’un milieu, qui affecte son aptitude à certains usages ou à servir de support à la vie de certains organismes. (Commissariat Général du Plan, 2001) En termes de pollution de l’eau, différents types peuvent être distingués :

  • la pollution physique qui va engendrer une altération de l’eau de par la présence de matières en suspension et qui va notamment agir sur sa température (pollution thermique) ou sa radioactivité.
  • la pollution organique, qui provient notamment des matières organiques et oxydables des eaux usées, et qui induit une surconsommation d’oxygène pouvant entrainer la mort de la vie aquatique, mais également l’apparition de produits non désirables dans l’eau.
  • la pollution chimique qui est liée à la présence de substances indésirables ou dangereuses pouvant provoquer des déséquilibres chimiques comme une hausse de la salinité ou de l’acidité d’une eau.
  • la pollution microbiologique qui correspond à l’introduction de micro-organismes dans l’eau, pouvant être des germes pathogènes, qui sont issus de rejets dans le sol ou déversés dans les cours d’eau. Ces micro-organismes, en faible quantité, peuvent être épurés naturellement mais en quantité trop importante, ils s’accumulent et provoquent une pollution du milieu.

Les différents polluants peuvent être émis dans l’atmosphère, évacués dans les eaux usées ou encore répandus sur les sols, sous plusieurs formes : gaz, substances dissoutes ou de particules.

> Haut de page

1.2. Pollution ponctuelle ou pollution diffuse ?

Les pollutions peuvent être classées selon leur caractère récurrent ou exceptionnel et selon leur étendue. On parle alors de pollution ponctuelle ou de pollution diffuse.

Une pollution ponctuelle est définie comme étant une altération de la qualité d’un milieu aquatique ou d’une ressource en eau résultant d’émissions de polluants bien localisées. (Commissariat Général du Plan, 2001) Elles peuvent être chroniques ou accidentelles. Dans le premier cas, une certaine périodicité est observée. Dans le second, elles résultent d’accidents entraînant le déversement de substances dangereuses pour la qualité de l’eau.

Une pollution diffuse correspond à une altération de la qualité d’un milieu aquatique ou d’une ressource en eau résultant d’émissions de polluants réparties sur un territoire étendu ou de multiples sources d’importance unitaire. (Commissariat Général du Plan, 2001) Les pollutions diffuses qui sont répétées et durables dans le temps sont liées à une émission entretenue de substances polluantes liées aux activités humaines.

> Haut de page

À VOIR SUR LE SITE DE L’EAU EN POITOU-CHARENTES … RPDE, Réseau Partenarial des Données sur l’Eau : www.eau-poitou-charentes.org, rubriques :
 la gestion de l’eau > Reconquête de la qualité > Re Sources
 la gestion de l’eau > Reconquête de la qualité > Réduction des pesticides
 connaître l’eau et ses usages en région > Sa qualité > Les pollutions et les menaces > Les résidus de médicaments dans l’eau
 la gestion de l’eau > Assainissement

 Pour aller plus loin
  • Eaux usées : Eaux ayant été utilisées par l’homme. On distingue généralement les eaux usées d’origine domestique, industrielle ou agricole. Ces eaux sont rejetées dans le milieu naturel directement ou par l’intermédiaire de système de collecte avec ou sans traitement.
  • Pollution diffuse : Altération de la qualité d’un milieu aquatique ou d’une ressource en eau résultant d’émissions de polluants réparties sur un territoire étendu ou de multiples sources d’importance unitaire.
  • Pollution ponctuelle : Altération de la qualité d’un milieu aquatique ou d’une ressource en eau résultant d’émissions de polluants bien localisées.
  • Matières organiques et oxydables : Désigne l’ensemble des matières organiques carbonées et azotées (substances d’origine biologique). Elles constituent l’essentiel de la partie biodégradable de la pollution organique rejetée. Pour les éliminer, les bactéries présentes dans le milieu utilisent l’oxygène dissous dans l’eau. Des déversements importants de matière organique peuvent entraîner des déficits notables en oxygène dissous, perturbant ainsi l’équilibre biologique de la rivière.
Publications | Plan du site | Mentions légales | Cadenas fermé