L’ENVIRONNEMENT EN POITOU-CHARENTES (http://www.environnement-poitou-charentes.org) L'Etat - membre fondateur Région Nouvelle-Aquitaine
Accueil du siteLes enjeuxEaux continentales
Les enjeux
Eaux continentales

Liens avec des enjeux économiques et sociaux

Thème Eau - Edition 2015
Nouveau !
Dernière mise à jour : 06/07/2006

L’eau fait partie du patrimoine commun de la Nation ( loi sur l’eau de janvier 1992). Son utilisation par diverses activités humaines la rend responsable de nombreux conflits d’usage. Ces enjeux sont à replacer à l’échelle hydrographique des fleuves et des rivières : les bassins versants. Enfin, les contaminants ou polluants et les nuisances qu’elle véhicule la place comme facteur déterminant de la santé humaine.

Risques sanitaires :

La pollution de l’eau a des impacts nuisibles sur la santé. Pour prévenir ces risques, une concentration maximale admissible des nitrates pour l’eau potable a été fixé par l’OMS (50mg/l). Pour les phytosanitaires, la directive européenne N°88/778 appliquée en France depuis 1989 mentionne que la concentration dans les eaux destinées à la consommation doit être inférieure à 0,1 microgramme par litre pour une molécule donnée et à 0,5 microgramme par litre pour l’ensemble des résidus présents.

Coûts de traitement :

De surcroît, les traitements appliqués pour rendre l’eau potable ont un coût qui se répercute sur le prix de l’eau pour le consommateur.

Station de lagunage. DIREN Poitou-Charentes.
Station de lagunage. DIREN Poitou-Charentes.

La préservation des ressources en eau, quantitativement, est tout autant primordiale pour garantir l’alimentation en eau potable des populations, et ce à un prix acceptable par tous.*

- L’action n°10 du plan national pour la préservation des risques sanitaires est d’améliorer la qualité de l’eau en préservant les captages d’eau potable des pollutions ponctuelles ou diffuses. http://www.sante.gouv.fr/htm/dossie...
  • Les informations sur la qualité des eaux de consommation humaine en région sont proposées par la DRASS : http://www.eau-qualite-poitou-chare...
  • En Poitou-Charentes, le prix moyen TTC d’un m3 d’eau en 2003 est de 3,28 euros
(source : Enquête communale Agence de l’Eau Adour-Garonne et Observatoire Régional de l’environnement Poitou-Charentes).

Conchyliculture

 :

L’activité conchylicole est très dépendante du système hydrographique global constitué par la bande côtière, les marais salés et doux, les chenaux, le bassin versant… La quantité et la qualité d’eau douce qui arrive dans les claires est particulièrement déterminante pour le développement des coquillages. De la simple affectation de la croissance du coquillage, à la mortalité de celui-ci (ou de celle des larves), en passant par une possible modification gustative, les conséquences d’un apport insuffisant ou abondant d’eau douce dans le bassin conchylicole sont indéniables. La bonne qualité des eaux conditionne également la bonne qualité des produits. Un coquillage qui vit dans une eau souillée présente à son tour une contamination.

Parc ostréicoles. DIREN Poitou-Charentes.
Parc ostréicoles. DIREN Poitou-Charentes.
Le littoral charentais est propice à la reproduction et à l’élevage des coquillages. http://www.ifremer.fr/reper/pagesth... La conchyliculture est donc une activité très importante en région, tant en terme de maintien d’activités et d’emplois qu’en terme d’image. Premier centre conchylicole européen, elle génère un chiffre d’affaire de 245 millions d’euros et concerne près de 8 000 emplois permanents et saisonniers.

Thermalisme et thalassothérapie :

La préservation de la qualité de l’eau (tant continentale que marine) est une donnée essentielle pour le maintien et la préservation de ces activités.

Il existe 4 établissements thermaux en région (Jonzac, Rochefort, La Roche-Posay, Saujon) qui ont accueilli près de 29 000 personnes en 2002. 6 centres de thalassothérapie sont répartis sur la côte charentaise. Les sites les plus importants sont situés sur les îles de Ré et d’Oléron, et dans les villes de Royan et La Rochelle.

Loisirs :

Une eau de qualité garantissant le maintien de la biodiversité dans les cours d’eau (poissons et macro faune aquatique) est importante pour la pêche. Elle l’est également pour la préservation des activités de loisirs et de baignade. De même, la conservation d’un niveau d’eau minimum est primordiale pour ces usages.

Canoé. ORE.
Canoé. ORE.
Les sports « pleine nature » attirent de plus en plus grâce à la présence de nombreux sites sur la région (canoë kayak, voile, aviron). Le canoë-kayak est une activité très développée, en particulier sur la Charente. En 2002, 1 012 licenciés sont dénombrés. Le nombre de pêcheur est quant à lui estimé à 90 000
(source : INSEE, année 2001).

De nombreuses zones de baignade existent en effet à l’intérieur des terres. Elles sont toutes alimentées par les eaux superficielles continentales. Ainsi, le classement de la zone de baignade et son attrait touristique vont dépendre de la qualité des eaux superficielles.

En région Poitou-Charentes, les sites non conformes restent très peu nombreux, voire inexistants en eau douce : 1 site seulement sur 46 mesurés en 2003
(source : DRASS-PC, DDASS 16, 17, 79, 86 ; 2003) : http://baignades.sante.gouv.fr.
  • Pollution : Dégradation de la qualité d’un produit ou d’un milieu qui affecte son aptitude à certains usages ou à servir de support à la vie de certains organismes.
  • Polluants : Substance responsable d’une pollution ou susceptible de provoquer une pollution si elle est introduite en quantité excessive dans un produit ou un milieu.
  • Bassins versants, bassin versant : En hydrologie de surface, c’est le domaine sur lequel tous les écoulements des eaux convergent vers un même point, nommé exutoire du bassin versant. La limite physique de ce domaine est la ligne des crêtes appelée ligne de partage des eaux. De la même manière pour les eaux souterraines, un bassin versant englobant les circulations des eaux dans le domaine souterrain est définissable.
  • Biodiversité : Variété du vivant à tous ses niveaux : les gènes, les espèces et les populations, les écosystèmes et les processus naturels qui assurent la perpétuation de la vie sous toutes ses formes.
  • Conchyliculture : Élevage traditionnel des coquillages, essentiellement l’huître (ostréiculture) et la moule (mytiliculture).
  • Thermalisme : Il s’agit de l’ensemble des moyens médicaux, hospitaliers, sociaux, etc. mis en œuvre pour l’utilisation thérapeutique des eaux de source.
Publications | Plan du site | Mentions légales | Cadenas fermé