L’ENVIRONNEMENT EN POITOU-CHARENTES (http://www.environnement-poitou-charentes.org) L'Etat - membre fondateur Région Nouvelle-Aquitaine
Les enjeux
Bruit

Liens avec d’autres enjeux environnementaux

Thème Bruit - Edition 2015
Nouveau !
Dernière mise à jour : 01/12/2006

Les nuisances sonores générées en partie par les activités humaines sont subies à la fois par les Hommes et la faune avec des conséquences non négligeables.

Patrimoine naturel : la faune

Outarde canepetière
Outarde canepetière

Les activités humaines et notamment, la fréquentation du milieu naturel dans le cadre de sports ou de loisirs, occasionnent du bruit, ce qui peut induire le dérangement des espèces animales (pouvant être critique au moment de la reproduction). Ainsi, cette pollution sonore cause parfois un stress à certains animaux sensibles qui va se manifester par des troubles comportementaux, entraînant une baisse de la dynamique de l’espèce. Les animaux vont alors passer moins de temps à se nourrir, à rechercher un partenaire... Pour diminuer le dérangement de la faune pendant la période de reproduction, certains milieux font l’objet de mesures réglementaires, Arrêté de Protection du Biotope, Réserve naturelle…

Dans le cadre des Orientations Régionales de Gestion et de Conservation de la Faune sauvage et de ses Habitats de Poitou-Charentes, certains axes visent à promouvoir des mesures de sensibilisation du grand public au respect des milieux et au non dérangement de la faune : le « Code de bonne conduite du promeneur en milieu rural ». Il est également mentionné la nécessité de prendre en compte les exigences biologiques de la faune sauvage (alimentation, reproduction, repos et déplacements) au niveau des modes de gestion de ses habitats et de préserver la faune sauvage vis-à-vis des activités humaines en cherchant à concilier les activités de pleine nature, la quiétude de la faune et le respect des sites naturels.
Source : Plaquette ORGFH, DIREN Poitou-Charentes et Délégation régionale de l’ONCFS, 4 pages, avril 2005.

Selon les saisons, différentes réserves notamment celle de la baie d’Yves offrent nourriture et tranquillité pour des milliers d’oiseaux de passage ou en hivernage. Il en est de même pour la baie de l’Aiguillon qui assure des fonctions écologiques primordiales pour la faune sauvage : zone d’alimentation, de repos, de refuge, de reproduction et de migration.

  •  Pour aller plus loin
Publications | Plan du site | Mentions légales | Cadenas fermé