L’ENVIRONNEMENT EN POITOU-CHARENTES (http://www.environnement-poitou-charentes.org) L'Etat - membre fondateur Région Nouvelle-Aquitaine
Accueil du siteLa situationEauLa gestion quantitativeLes ressources en eau présentes en région
La situation
Eau
Etat
La gestion quantitative
> Les ressources en eau présentes en région

Les zones humides

Thème Eau - Edition 2015
Nouveau !
Dernière mise à jour : 2015

Les zones humides sont caractérisées par la présence d’eau douce, saumâtre ou salée. La notion de zone humide a reçu une définition juridique dans la Loi sur l’eau de 1992 : « on entend par zone humide les terrains exploités ou non, habituellement inondés ou gorgés d’eau douce, salée ou saumâtre de façon permanente ou temporaire la végétation, quand elle existe, y est dominée par des plantes hygrophiles pendant au moins une partie de l’année ».

Les zones humides sont, pour la plupart d’entre elles, des espaces de transition entre le milieu terrestre et aquatique et ont un statut d’infrastructure naturelle identifiable du fait de leurs fonctions et de leurs valeurs. Les zones humides participent à la régulation mais aussi à la protection physique du milieu. Elles contrôlent et diminuent l’intensité des crues par le stockage des eaux prévenant ainsi des inondations. Elles jouent un rôle dans le ralentissement du ruissellement. En retenant l’eau, elles permettent aussi son infiltration dans le sol pour alimenter les nappes phréatiques et éviter leur disparition lors de périodes chaudes. Elles peuvent de la même façon, soutenir les débits des rivières en période d’étiage grâce aux grandes quantités d’eau stockées et restituées progressivement.

La façade Manche-Atlantique compte 900 000 ha de zones humides littorales dont 110 000 ha en Poitou- Charentes. La région compte également de nombreuses zones humides continentales. 8,1 % de la surface régionale est classée en zones humides et 4 zones humides littorales d’importance européenne sont répertoriées en Poitou-Charentes.

D’une surface de plus de 100 000 ha, répartis en Vendée, Deux-Sèvres et Charente-Maritime, le Marais Poitevin constitue la deuxième plus grande zone humide de France, après la Camargue. En Poitou-Charentes, il couvre environ 30 000 ha. (Observatoire Régional de l’Environnement Poitou-Charentes, 2013d)

De nombreuses zones humides remarquables sont observées en Poitou-Charentes : par exemple le marais du Fiers d’Ars, zone humide d’importance internationale (seul site RAMSAR en Poitou-Charentes en 2010) de par sa richesse floristique.

Pour en savoir plus sur cette thématique, le volet zones humides et marais est plus largement détaillé dans le Tome de l’Environnement en Poitou-Charentes consacré au Patrimoine Naturel.

Marais poitevin à La Garette (Deux-Sèvres)
Marais poitevin à La Garette (Deux-Sèvres)
> Haut de page

À VOIR SUR LE SITE DE L’EAU EN POITOU-CHARENTES … RPDE, Réseau Partenarial des Données sur l’Eau : www.eau-poitou-charentes.org, rubriques : l’eau et moi > Comprendre l’eau > Le bassin versant l’eau et moi > Comprendre l’eau > Les eaux souterraines

 Pour aller plus loin
  • étiage : Période de plus basses eaux des rivières et des nappes souterraines.
  • Crues : Phénomène caractérisé par une montée plus ou moins brutale du niveau d’un cours d’eau, liée à une croissance du débit. La crue ne se traduit pas toujours par un débordement du lit mineur. On caractérise d’ailleurs les crues par leur période de récurrence ou période de retour : la crue quinquennale (fréquence une année sur 5 - Récurrence 5), la crue décennale (fréquence une année sur 10 - Récurrence 10), la crue centennale (fréquence une année sur 100 - Récurrence 100). Les crues saisonnières sont des phénomènes naturels. Elles sont essentielles au maintien de la diversité des hydrosystèmes et des services rendus par la nature. (Glossaire EauFrance)
  • Débits : le débit d’un cours d’eau en un point donné est la quantité d’eau (m3 ou litres) passant en ce point par seconde il s’exprime en m3/s ou en l/s.
  • Marais : Milieu humide de type intermédiaire, à la fois aquatique (de faible profondeur) et terrestre et caractérisé par des inondations saisonnières. (Agence de l’Eau Adour Garonne)
  • Nappes : Volume d’eau souterraine.
  • Phréatique : Voir Nappe phréatique
  • Zone humide : Zone où l’eau est le principal facteur qui contrôle le milieu naturel et la vie animale et végétale associée. Elle apparaît là où la nappe phréatique arrive près de la surface ou affleure ou encore, là où des eaux peu profondes recouvrent les terres. Il s’agit par exemple des tourbières, des marais, des lacs, des lagunes.
Publications | Plan du site | Mentions légales | Cadenas fermé