L’ENVIRONNEMENT EN POITOU-CHARENTES (http://www.environnement-poitou-charentes.org) L'Etat - membre fondateur Région Nouvelle-Aquitaine
La situation
Risques naturels
Etat

Les séismes / tremblements de terre

Dernière mise à jour : 22/05/2003

La France est un pays de sismicité : les tremblements de terre peuvent survenir sur environ 15% du territoire.

La région Poitou-Charentes fait partie des principales zones à risques : en effet les bordures du socle hercynien (Bretagne, Vendée, Poitou, Massif Central) sont répertoriées zones à risques, au même titre que les Alpes de Haute-Provence et les Pyrénées ou le fossé rhénan.

Des secousses notables ont été enregistrées ces derniers mois dans le département des Deux-Sèvres, mais aussi dans celui de la Vienne. Celles-ci ne dépassent pas les 4,5 degrés sur l’Échelle de Richter. Toutefois, des enquêtes macrosismiques ont été lancées dans les communes les plus proches des épicentres afin de déterminer les effets ressentis.

La carte a été réalisée à partir de l’historique des évènements sismiques régionaux afin d’établir l’inventaire des communes soumises à l’aléa "séisme / tremblement de terre" :

Aléa ’sismique’
Aléa ’sismique’

Sigore - Département, séisme

  • Charente : pas de commune concernée,
  • Charente-Maritime : 37 communes dont 36 communes avec enjeu humain défini,
  • Deux-Sèvres : 37 communes toutes avec enjeu humain défini,
  • Vienne : pas de commune concernée.
  •  Voir sur l'Environnement en Poitou-Charentes : les éléments de Contexte régional associés
  •  Pour aller plus loin
  • Échelle de Richter : Échelle de référence qui évalue l’énergie des séismes par la valeur de la magnitude (quantification de la puissance d’un tremblement de terre). Les plus forts séismes au monde ont une magnitude de 9.
  • Enjeu : Ensemble des personnes, des biens, de l’environnement (ayant une valeur monétaire ou non monétaire) pouvant être affectés par un phénomène naturel ou des activités humaines.
  • Risques : Exposition possible d’enjeux à un aléa qui constitue une menace. Les deux principaux critères des risques sont la fréquence et la gravité. Un événement « potentiellement dangereux » -aléa- n’est un risque majeur que s’il s’applique à une zone où des enjeux forts sont en présence, donc si les effets prévisibles mettent en jeu de nombreuses personnes, des biens… Ce risque majeur devient une catastrophe quant l’événement a lieu et qu’il provoque des dommages pour la société, l’environnement ou l’économie : des pertes en vies humaines par exemple, etc.
  • Tremblement de terre, Séisme : Un séisme ou tremblement de terre se traduit en surface par des vibrations du sol. Il provient de la fracturation des roches en profondeur due à l’accumulation d’une grande énergie qui se libère, créant des failles, au moment où le seuil de rupture mécanique des roches est atteint. Les dégâts observés en surface sont fonction de l’amplitude, la fréquence et la durée des vibrations. Trois types de séismes sont distingués suivant leur régime : d’origine tectonique, les plus dévastateurs (secousses, raz-de-marée...) ; d’origine volcanique (voir risque volcanique) ; d’origine humaine (remplissage de retenues de barrages, exploitation des sous-sols, explosions dans les carrières...). Cf. Échelle de Richter
Publications | Plan du site | Mentions légales | Cadenas fermé