L’ENVIRONNEMENT EN POITOU-CHARENTES (http://www.environnement-poitou-charentes.org) L'Etat - membre fondateur Région Nouvelle-Aquitaine
La situation
Déchets radioactifs
Pressions

Les producteurs ou détenteurs de déchets radioactifs

Dernière mise à jour : 15/05/2007
  • Ils sont de plus en plus nombreux, du fait du développement des secteurs utilisant des matières radioactives (les industries, la recherche, la défense, le médical).

L’ANDRA classe les l’origine des déchets radioactifs selon 12 catégories d’activités pouvant conduire à la production, au conditionnement ou à la prise en charge de déchets radioactifs.

Les 12 catégories de producteurs ou détenteurs de déchets radioactifs - nombre de sites identifiés en France
1 Amont du cycle du combustible 25
2 Centres nucléaires de production d’électricité 21
3 Aval du cycle du combustible 3
4 Etablissements de traitement des déchets ou de maintenance 5
5 Centres d’études et de recherche du CEA civil 7
6 Etablissements de recherche, hors centre CEA (physique, chimie, recherche biomédicale) 368
7 Activités médicales : diagnostic, thérapeutiques, analyses 278
8 Activités industrielles diverses : fabrication de sources, contrôle, objets particuliers 27
9 Industries non nucléaires utilisant des matériaux naturellement radioactifs 13
10 Centres d’études, de production ou d’expérimentation travaillant pour le force de dissuasion 10
11 Etablissements de la défense, DGA,SSA, Armée de terre/air/mer ; Gendarmerie 116
12 Entreposages et stockages 26

Source : ANDRA, « Inventaire national des déchets radioactifs et des matières valorisables », rapport de synthèse, 2006.

L’inventaire national a ainsi recensé 899 sites.

  • Selon cette classification, il existe en Poitou-Charentes 22 sites contenant des déchets radioactifs : 10 dans la Vienne, 7 en Charente-Maritime, 3 dans les Deux-Sèvres et 2 en Charente. (Cf tableau suivant et carte).
Localisation des sites de déchets radioactifs en Poitou-Charentes au 31/12/2004
CATEGORIE SITE LOCALISATION
Centre Nucléaire de
production d’électricité (2)
CNPE Civaux Civaux (86)
Etablissement de
recherche (6)
Centre de Recherche en Ecologie Marine et Aquaculture
(CREMA)
L’Houmeau (17)
IFREMER/Station de La Tremblade Ronce-les-Bains (17)
CNRS – Centre d’Etudes biologiques de Chizé (CEBC)/
radioimmunoanalyse
Villiers-en-Bois (79)
CEREP – Centre d’Etudes et de Recherche en
Pharmacologie/Biochimie
Celle l’Evescault (86)
Bioalternatives SA/Biologie moléculaire et cellulaire Gençay (86)
INRA/Centre de recherches de Poitou-Charentes Lusignan – Le Chêne (86)
INRA/Centre de recherches de Poitou-Charentes Lusignan – Les Verrines (86)
CNRS – Université de Poitiers /Laboratoire de physiologie et
biochimie végétales
Poitiers (86)
CEPHAC EUROPE/radioimmunoanalyse Saint-Benoît (86)
Activités médicales (7) Centre Hospitalier d’Angoulême/Médecine nucléaire Saint-michel (16)
Centre d’Imagerie Radioisotopique (CIRI) / Scintigraphie La Rochelle (17)
Centre d’Imagerie Radioisotopique (CIRI) / Scintigraphie Niort (79)
Centre Hospitalier Georges Renon/Curiethérapie Niort (79)
Centre Hospitalier Universitaire de Poitiers/Médecine
Nucléaire - Biophysique
Poitiers (86)
Industries non nuclaire,
utilisation de matériaux
naturellement radioactifs
ou de radionucléides (9)
Rhodia Electronics and Catalysis
(Usine Chef de Baie)
La Rochelle (17)
Etablissements de la
Défense (11)
Armée de l’Air (BA 709) Cognac (16)
Armée de Terre (14e BSMAT) Poitiers (86)
Gendarmerie (CMDE Ecole) Rochefort (17)
Gendarmerie (Ecole) Rochefort (17)
Gendarmerie (Ecole) Chatellerault (86)
Entreposages, stockages
(12)
Ville de La Rochelle La Rochelle (17) - Port de la Pallice

 

SITE ACTIVITE VOLUME CONDITIONNE
CNPE Civaux 3,765 TBq 266 m3
(2,1 m3 de MA-VL ; 146, 6 m3 de FMA-VC ;
117,3 m3 de TFA)
Rhodia Electronics and Catalysis
(Usine Chef de Baie)
0,86 TBq 7 200 m3
(FA-VL)
Ville de La Rochelle
(Port de la Pallice)
4,57 TBq 50 000 m3
(FA-VL)

Source : ANDRA, « Où sont les déchets radioactifs en France », Inventaire géographique, 2006.

La décharge du Port de la Pallice est le principal lieu de stockage de déchets radioactifs. Il s’agit de 50 000 m3 de déchets faiblement radioactifs produits par Rhodia avant 1993, qui ont été enfouis, avec des remblais de provenances diverses, dans la zone de Chef de Baie, avec l’avis favorable du SCPRI (ancien nom de l’OPRI Cf. IRSN). A ce jour, les pouvoirs publics n’ont pas considéré le site comme étant un risque pour la santé et l’environnement. De ce fait, les déchets ne sont pas envoyés dans un stockage dédié de déchets radioactifs et donc ne sont pas comptabilisés dans les bilans de l’inventaire national.

Cette zone est à bien distinguer de l’entreposage des déchets de faible activité à vie longue dans l’emprise de l’usine Rhodia, en attente d’un exutoire national définitif.

Principaux sites producteurs ou détenteurs de déchets radioactifs en Poitou-Charentes (2004)
Principaux sites producteurs ou détenteurs de déchets radioactifs en Poitou-Charentes (2004)
  • Déchets radioactifs : Toutes matières dont l’utilisation ultérieure n’est pas prévue et qui contient un ou plusieurs nucléides, dont l’activité ou la concentration ne peut être négligée du point de vue de la radioprotection.
  • Radionucléide : Un Radio-isotope est l’isotope radioactif d’un élément
Publications | Plan du site | Mentions légales | Cadenas fermé