L’ENVIRONNEMENT EN POITOU-CHARENTES (http://www.environnement-poitou-charentes.org) L'Etat - membre fondateur Région Nouvelle-Aquitaine
La situation
Risques naturels
Etat

Les mouvements de terrains

Dernière mise à jour : 22/05/2003

Les zones soumises aux mouvements de terrain les plus spectaculaires en France sont surtout les régions de montagne (les Alpes et de façon moindre, les Pyrénées), en raison de l’existence de reliefs très contrastés et de conditions climatiques rigoureuses.

L’aléa "mouvement de terrain" est le corollaire de la présence ou non d’eau dans les sols. La forte pluviosité, sur des sols gorgés d’eau peut provoquer des affaissements de terrain (cas du château de Saumur en avril 2001), une érosion accélérée des falaises, des bâtiments et des infrastructures endommagées sur des sols devenus instables, des productions agricoles affectées (Le Monde du 2 mai 2001).

Mais certaines régions à relief moins contrasté, comme le Poitou-Charentes sont également affectées, si les conditions géologiques sont réunies (glissement sur les pentes argileuses ou marneuses des massifs anciens, présence de carrières ou de cavités naturelles en plaine...). Les mouvements de terrain dus à la sécheresse représentent un risque dans toute la région, notamment dans les départements de la Vienne, des Deux-Sèvres et la Charente-Maritime (des PPR sont en cours d’élaboration). En Charente-Maritime, face au risque de mouvements de terrain dus à la sécheresse, une cartographie de l’aléa retrait - gonflement des sols argileux va prochainement être élaborée.

Le repérage des zones exposées prend en compte plusieurs types de dangers en zone habitée : les effets de l’eau sur le sol argileux, les affaissements plus ou moins brutaux de cavités souterraines dans le calcaire, les éboulements et glissements de terrain. Il a permis de définir les communes concernées ainsi que la qualité de l’aléa (avec ou sans enjeux humains) dans la région Poitou-Charentes (MATE 2001) :

Aléa érosif
Aléa érosif

Sigore - Réseau hydro simplifié, Département, mouvement de terrain

  • Charente : 46 communes concernées sans enjeu humain,
  • Charente-Maritime : 46 communes dont 4 avec enjeu humain défini,
  • Deux-Sèvres : 2 communes sont concernées dont 1 avec enjeu humain défini,
  • Vienne : 11 communes sont concernées dont 10 avec enjeu humain défini.
  •  Voir sur l'Environnement en Poitou-Charentes : les éléments de Contexte régional associés
  •  Pour aller plus loin
  • Enjeu : Ensemble des personnes, des biens, de l’environnement (ayant une valeur monétaire ou non monétaire) pouvant être affectés par un phénomène naturel ou des activités humaines.
  • Mouvement de terrain : Un mouvement de terrain est un déplacement plus ou moins brutal du sol et/ou du sous-sol ; il est fonction de la nature et de la disposition des couches géologiques. Il est dû à des processus lents de dissolution ou d’érosion favorisés par l’action de l’eau et de l’homme.
  • Risque : Exposition possible d’enjeux à un aléa qui constitue une menace. Les deux principaux critères des risques sont la fréquence et la gravité. Un événement « potentiellement dangereux » -aléa- n’est un risque majeur que s’il s’applique à une zone où des enjeux forts sont en présence, donc si les effets prévisibles mettent en jeu de nombreuses personnes, des biens… Ce risque majeur devient une catastrophe quant l’événement a lieu et qu’il provoque des dommages pour la société, l’environnement ou l’économie : des pertes en vies humaines par exemple, etc.
Publications | Plan du site | Mentions légales | Cadenas fermé