L’ENVIRONNEMENT EN POITOU-CHARENTES (http://www.environnement-poitou-charentes.org) L'Etat - membre fondateur Région Nouvelle-Aquitaine
La situation
Patrimoine naturel
Pour conclure

Les grands enjeux du patrimoine naturel

Thème Patrimoine naturel - Édition 2013
  • Ouvrage de 251 pages
  • au format A4
  • disponible en version papier ou téléchargeable en PDF.
Nouveau !


Préserver, reconquérir et gérer les habitats, les espaces et les sites naturels

> Augmenter la surface des habitats naturels et semi-naturels ; maintenir durablement leur bon fonctionnement et leur équilibre écologique par un entretien et une gestion adaptés (empêcher la disparition, restaurer et valoriser les prairies naturelles et les zones humides par exemple).
> Maintenir et favoriser une diversité de milieux afin de préserver la biodiversité.
> Réhabiliter progressivement les espaces dégradés, tels les sites pollués, les carrières abandonnées, les grottes...

Préserver la flore et la faune sauvage

> Gérer, protéger et restaurer, à des échelles géographiquement pertinentes, les populations d’espèces de la faune et de la flore sauvages, particulièrement les espèces menacées (favoriser la biodiversité).
> Limiter l’introduction et la prolifération des espèces exotiques envahissantes par des moyens respectueux des écosystèmes et des autres espèces.

Exemples d’actions à mettre en œuvre ou à poursuivre :
> Soutien à la mise en place de zones protégées pour les sites naturels majeurs et vulnérables (Natura 2000, réserves naturelles marines et terrestres…).
> Assurance de la connaissance et du suivi régulier des milieux naturels et des groupes faunistiques et floristiques de la région au moyen d’inventaires et d’études (cartographie des habitats, statut des milieux et des espèces en termes de vulnérabilité et de rareté).
> Intégration de l’environnement dans toutes les décisions d’aménagement et d’équipement du territoire, de gestion de l’espace rural et urbain, tout en accompagnant les communes et les acteurs économiques (notamment les agriculteurs) dans une démarche coordonnée.
> Création d’une cellule régionale de suivi des espèces envahissantes.
> Établissement d’indicateurs de durabilité des écosystèmes.

Préserver, aménager et rétablir les corridors écologiques

> Contrer le morcellement des milieux et des habitats en identifiant les menaces, en localisant les zones prioritaires de protection/restauration.
> Mieux intégrer la biodiversité dans les politiques publiques (meilleure réflexion transversale en amont des projets d’aménagement). Exemples d’actions à mettre en œuvre ou à poursuivre :
> Prise en compte de corridors écologiques dans les aménagements : couloirs, passages (tunnels, ponts) pour la faune (tels les passes migratoires pour les poissons sur les barrages) lorsque l’arasement partiel ou l’effacement de l’ouvrage n’est pas possible.
> Préservation et restauration des bocages, des couloirs fluviaux, qui, en plus d’être des habitats naturels remarquables, sont des corridors écologiques importants.
> Protection et maintien en état de certains espaces naturels servant de relais, nourrisseries, refuges pour les espèces migratrices (zones humides pour certains oiseaux, rivières et estuaires pour certains poissons).
> Limitation de l’introduction et de la prolifération des espèces exotiques envahissantes par des moyens respectueux des écosystèmes et des autres espèces.
> Assurance de la transversalité des réflexions et des pratiques par des démarches d’agenda 21

Communiquer et informer sur le patrimoine naturel

> Informer les différents publics de l’importance de la préservation du patrimoine naturel.
> Promouvoir et soutenir l’élaboration et la mise en œuvre, par les acteurs économiques locaux, de projets d’activités préservant et valorisant le patrimoine naturel.

Exemples d’actions à mettre en œuvre ou à poursuivre :
> Création d’un répertoire en ligne des acteurs du patrimoine naturel et des actions de formations aux différents aspects du patrimoine naturel.
> Soutien des publications de sensibilisation au patrimoine naturel et à la biodiversité.

  • Biodiversité : Variété du vivant à tous ses niveaux : les gènes, les espèces et les populations, les écosystèmes et les processus naturels qui assurent la perpétuation de la vie sous toutes ses formes.
  • écosystèmes : Ensemble écologique constitué par les éléments inertes d’un milieu (sol, eau, etc.) et des êtres vivants, entre lesquels existent des relations énergétiques, trophiques, etc.
  • Espèces menacées : Les espèces menacées regroupent 3 catégories de la Liste Rouge de l’IUCN : les espèces en danger critique d’extinction, les espèces en danger et les espèces vulnérables.
  • Habitats : Entité écologique correspondant au lieu où vit une espèce et à son environnement immédiat.
  • Milieux naturels : Un milieu naturel et caractérisé par un ensemble d’éléments qui agissent directement ou indirectement sur tout ou partie des organismes qui l’habitent. Les éléments constituants d’un milieu naturel sont principalement le sol, le relief, le climat et les êtres vivants qui le peuplent. Ainsi, biotopes et biocénoses forment des écosystèmes dont les multiples interactions conditionnent la stabilité ou l’évolution du milieu. Des perturbations naturelles ou anthropiques peuvent rompre cet équilibre et entraîner la régression ou la disparition du milieu.
  • Oiseaux : Classe des vertébrés au corps recouvert de plumes présentant des caractéristiques anatomiques, les ailes, qui leur permettent de voler.
  • Poissons : Vertébrés aquatiques qui respirent par des branchies et dont les membres pairs sont représentés par des nageoires (pectorales et pelviennes). Ils sont généralement ovipares.
  • Populations : ensemble d’êtres vivants d’une même espèce, occupant un territoire déterminé, présentant des caractéristiques propres et qui se perpétuent dans le temps.
  • Natura 2000 : Voir Réseau Natura 2000.
Publications | Plan du site | Mentions légales | Cadenas fermé