L’ENVIRONNEMENT EN POITOU-CHARENTES (http://www.environnement-poitou-charentes.org) L'Etat - membre fondateur Région Nouvelle-Aquitaine
La situation
Risques naturels
Etat

Les feux de forêt

Dernière mise à jour : 23/08/2004

Les forêts de résineux de la Presqu’île d’Arvert, de l’Ile d’Oléron, de l’Ile de Ré, de la Double Saintongeaise et de la Lande, ainsi que les forêts autour de Poitiers, de Châtellerault et d’Angoulême sont soumises au risque incendie. Les premières connaissent une forte fréquentation touristique durant les périodes estivales et le risque d’incendie représente un danger important pour les vies humaines. Au niveau du département de la Vienne, un nombre important de feux de broussailles ou de chaumes se produisent chaque année et prennent parfois une ampleur considérable. Toutefois le risque majeur n’est retenu que pour la forêt de Moulière. Cette situation s’explique par son étendue, sa fréquentation et l’habitat situé à proximité. Au niveau régional, les communes limitrophes des espaces sensibles font l’objet de PPR (MATE, 2001) :

Forêts et landes incendiées
Forêts et landes incendiées
Aléa ’feu de forêt’
Aléa ’feu de forêt’

Sigore - Département, feu de forêt

  • Charente : 165 communes sans enjeu humain,
  • Charente-Maritime : 131 communes dont 34 avec enjeu humain défini,
  • Deux-Sèvres : 0 commune,
  • Vienne : 8 communes toutes avec enjeu humain défini.
  •  Voir sur l'Environnement en Poitou-Charentes : les éléments de Contexte régional associés
  •  Pour aller plus loin
  • Enjeu : Ensemble des personnes, des biens, de l’environnement (ayant une valeur monétaire ou non monétaire) pouvant être affectés par un phénomène naturel ou des activités humaines.
  • Risque majeur : Conséquence d’un aléa d’origine naturelle ou technologique, dont les effets peuvent mettre en jeu un grand nombre de personnes, occasionnent des dégâts importants et dépassent les capacités de réaction des instances concernées.
  • Risque : Exposition possible d’enjeux à un aléa qui constitue une menace. Les deux principaux critères des risques sont la fréquence et la gravité. Un événement « potentiellement dangereux » -aléa- n’est un risque majeur que s’il s’applique à une zone où des enjeux forts sont en présence, donc si les effets prévisibles mettent en jeu de nombreuses personnes, des biens… Ce risque majeur devient une catastrophe quant l’événement a lieu et qu’il provoque des dommages pour la société, l’environnement ou l’économie : des pertes en vies humaines par exemple, etc.
Publications | Plan du site | Mentions légales | Cadenas fermé