L’ENVIRONNEMENT EN POITOU-CHARENTES (http://www.environnement-poitou-charentes.org) L'Etat - membre fondateur Région Nouvelle-Aquitaine
La situation
Risques naturels
Pression

Les aléas climatiques

Dernière mise à jour : 22/05/2003

Les variations climatiques amplifient certains risques. La pluviométrie augmente le risque d’inondation. Les pluies de ces dernières années ont provoqué des crues dévastatrices, presque partout en France, même dans des bassins versants "traditionnellement" épargnés. Les sécheresses d’une durée exceptionnelle entraînent la dessiccation de certains horizons du sol (liée à la teneur en argile) et augmentent le risque mouvement de terrain. Elles amplifient également le risque feu de forêts dans les espaces sensibles. Des dizaines de communes ont subi des pertes humaines et des dégâts matériels sans précédents au XXème siècle.

Toutefois, dans le passé, les régions françaises ont connu des sécheresses importantes et des périodes de grand froid. Des crues gigantesques ont ravagé la France pendant trois périodes appelées "le petit âge glaciaire" : aux XVIème, XVIIème et XIXème siècles (Le Monde, 19 avril 2001).

Les climatologues estiment qu’il est trop tôt pour incriminer le réchauffement climatique à partir d’évènements aussi ponctuels, même s’ils sont catastrophiques. De tels évènements pourraient faire partie de la variabilité naturelle du climat en zone tempérée, même s’il est indéniable que la température globale terrestre ait augmenté de 1°C au cours du XX°siècle et que ceci a, ou aura des incidences. Il est donc encore trop tôt pour incriminer l’activité anthropique dans les aléas climatiques.

  •  Voir sur l'Environnement en Poitou-Charentes : les éléments de Contexte régional associés
  • aléas : Qualifie tout événement imprévisible d’occurrence et d’intensité données. (manifestation d’un phénomène naturel ou anthropique).
  • Inondation : Submersion (rapide ou lente) d’une zone pouvant être habitée. Elle correspond au débordement des eaux lors d’une crue. Une crue correspond à l’augmentation du débit d’un cours d’eau, dépassant plusieurs fois le débit moyen : elle se traduit par une augmentation de la hauteur d’eau.
  • Mouvement de terrain : Un mouvement de terrain est un déplacement plus ou moins brutal du sol et/ou du sous-sol ; il est fonction de la nature et de la disposition des couches géologiques. Il est dû à des processus lents de dissolution ou d’érosion favorisés par l’action de l’eau et de l’homme.
  • Risques, Risque : Exposition possible d’enjeux à un aléa qui constitue une menace. Les deux principaux critères des risques sont la fréquence et la gravité. Un événement « potentiellement dangereux » -aléa- n’est un risque majeur que s’il s’applique à une zone où des enjeux forts sont en présence, donc si les effets prévisibles mettent en jeu de nombreuses personnes, des biens… Ce risque majeur devient une catastrophe quant l’événement a lieu et qu’il provoque des dommages pour la société, l’environnement ou l’économie : des pertes en vies humaines par exemple, etc.
Publications | Plan du site | Mentions légales | Cadenas fermé