L’ENVIRONNEMENT EN POITOU-CHARENTES (http://www.environnement-poitou-charentes.org) L'Etat - membre fondateur Région Nouvelle-Aquitaine
Accueil du siteLa situationEauLa place du citoyen dans la gestion de l’eauL’information, l’éducation et la sensibilisation
La situation
Eau
La place du citoyen dans la gestion de l’eau
> L’information, l’éducation et la sensibilisation

La sensibilisation aux problématiques environnementales

Thème Eau - Edition 2015
Nouveau !
Dernière mise à jour : 2015

3.1. Les associations de protection de la nature

3.2. Les Fédérations de Pêche


3.1. Les associations de protection de la nature

PCN
PCN

D’une manière générale, les associations de protection de la nature ont pour objectif de concourir à la protection et à la mise en valeur de la nature et de l’environnement au sens large.

En région, l’association « Poitou-Charentes Nature » est une union régionale créée en 1971 qui regroupe, en 2014, 12 associations, départementales, régionales et/ ou thématiques :

Les missions de Poitou-Charentes Nature, ainsi que des associations qui la composent, sont principalement :

  • connaître et sauvegarder la biodiversité et le patrimoine naturel. Pour cela, sont réalisés des expertises et des inventaires naturalistes au niveau départemental et régional, des actions de conservation d’espèces menacées ou de milieux naturels, des travaux naturalistes des bénévoles de l’association …
  • éduquer à l’environnement. Des outils pédagogiques sont conçus et utilisés pour des animations scolaires, des formations de bénévoles et de professionnels, la sensibilisation du grand public, l’accompagnement de projets d’éducation à l’environnement ou de développement durable …
  • contribuer au débat public en faisant passer des informations sur l’actualité environnementale, en participant à des commissions administratives, au niveau départemental ou local, en réalisant des actions d’information en direction du citoyen (conférences et autres manifestations), des interventions juridiques, une veille écologique consistant en des actions et des conseils visant à la préservation et l’amélioration de la qualité de l’environnement et du cadre de vie (gestion des transports, des déchets, de l’eau, des espaces boisés, de la faune…).

Les principaux travaux et publications réalisés dans le cadre des missions de Poitou-Charentes Nature sont disponibles sur le site internet de Poitou-Charentes Nature.

APIEEE
APIEEE

Une autre structure, l’Association de Protection, d’Information et d’Etudes de l’Eau et de son Environnement (APIEEE), mène plus particulièrement ses actions et sa réflexion autour des problèmes de gestion et de protection de l’eau et des milieux humides, dans le sud des Deux-Sèvres. L’association est agréée par l’État au titre de la protection de la nature art. L.141-1 du code de l’environnement) par arrêté préfectoral du 6 juillet 1994.
Elle s’intéresse à des questions très diverses dont notamment :

  • la réglementation des usages de l’eau,
  • la protection, la gestion et qualité de l’eau potable (pesticides, nitrates…)
  • la reconquête des zones humides,
  • la gestion pratique de l’eau d’irrigation en été,
  • la lutte contre les réserves d’irrigations (bassines),
  • le gaspillage de l’argent public dans le domaine de l’eau,
  • le recueil d’informations techniques (suivis des étiages, de la qualité des eaux …)
> Haut de page

3.2. Les Fédérations de Pêche

La Fédération Nationale de la Pêche en France (FNPF), établissement reconnu d’utilité publique, s’appuie en local sur les Fédérations Départementales des Associations Agréées pour la Pêche et la Protection du Milieu Aquatique (FDAAPPMA).

Fédération de Pêche
Fédération de Pêche

Elles ont pour objet :

  • de développer la pêche amateur,
  • de mettre en oeuvre des actions de promotion du loisir pêche,
  • de protéger les milieux aquatiques,
  • de mettre en valeur et de surveiller le domaine piscicole départemental,
  • de collecter la Redevance Milieu Aquatique et la Cotisation Pêche et Milieu Aquatique (CPMA).

Elles réunissent, à l’échelle locale, des Associations Agréées de Pêche et de Protection des Milieux Aquatiques (AAPPMA) dont les missions principales sont :

  • l’encaissement pour le compte de l’État de la cotisation pour les milieux aquatiques (CPMA)
  • la gestion et l’entretien des berges des cours d’eaux et lacs français relevant de son territoire
  • la gestion de la ressource piscicole
  • la protection de l’environnement
  • le regroupement des pêcheurs redevables du permis de pêche

En région, le groupement régional des 4 fédérations départementales existe et met en place des travaux communs à l’échelle du Poitou-Charentes comme par exemple le suivi hydrographique des linéaires de cours d’eau de juin à septembre.

> Haut de page

À VOIR SUR LE SITE DE L’EAU EN POITOU-CHARENTES … RPDE, Réseau Partenarial des Données sur l’Eau : www.eau-poitou-charentes.org, rubriques :
Les outils > Outils pédagogiques

 Pour aller plus loin
  • étiages : Période de plus basses eaux des rivières et des nappes souterraines.
  • Berges : Bord permanent d’un cours d’eau, situé au dessus du niveau normal de l’eau. La berge est caractérisée par sa forme transversale (berge en pente douce, berge abrupte), sa composition (sableuse, marneuse), sa végétation (herbacée, arbustive, fréquemment soumises au débordement et à l’érosion du courant, les berges sont des habitats pour de nombreuses espèces. Elles permettent le passage d’animaux discrets comme le rat d’eau, le rat musqué, la musaraigne d’eau ou encore le desman des Pyrénées. Certaines ruptures de niveau permettent aux blocs rocheux d’apparaître et forment d’excellents perchoirs pour le cincle plongeur. Les hirondelles de rivages profitent des berges vives pour y faire leur nid. Les écrevisses, les poissons et les macro-invertébrés se servent des abris sous berges pour se cacher, se reproduire ou se nourrir. Benthique : qualifie l’ensemble des organismes aquatiques vivant en étroite relation avec les fonds aquatiques d’une manière fixée ou non. L’ensemble de ces êtres forme le benthos.
  • Biodiversité : Variété du vivant à tous ses niveaux : les gènes, les espèces et les populations, les écosystèmes et les processus naturels qui assurent la perpétuation de la vie sous toutes ses formes.
  • Eau potable : Eau propore à la consommation, ne devant contenir aucun germe pathogène. L’eau prélevée directement dans le sol ne peut pas toujours être bue telle que. Elle doit être contrôlée et éventuellement purifiée avant d’être distribuée chez l’usager. Ses caractéristiques sont définies par la directive européenne de 1998, reprise en droit français. (Agence de l’Eau Adour Garonne)
  • Nitrates : Ils jouent un rôle important comme engrais, car ils constituent le principal aliment azoté des plantes, dont ils favorisent la croissance. Toutes les eaux naturelles contiennent normalement des nitrates à des doses variant selon les saisons (de l’ordre de quelques milligrammes par litre). • Niveau piézométrique : Il s’agit d’une mesure ponctuelle du niveau atteint par l’eau dans le sol à l’aplomb d’un point précis.
Publications | Plan du site | Mentions légales | Cadenas fermé