L’ENVIRONNEMENT EN POITOU-CHARENTES (http://www.environnement-poitou-charentes.org) L'Etat - membre fondateur Région Nouvelle-Aquitaine
Accueil du siteLes enjeuxEaux marines
Les enjeux
Eaux marines

Enjeux de la thématique

Thème Eau - Edition 2015
Nouveau !
Dernière mise à jour : 29/05/2006

Les zones marines littorales sont sous l’influence des eaux continentales et des eaux marines du large. En Poitou-Charentes, elles sont caractérisées par une imbrication des marais doux et salés et par l’influence des eaux continentales, accentuée par la configuration des Pertuis. Le mélange eaux marines/eaux continentales est déterminé, en volume, par le régime des marées et le débit des cours d’eaux, et, en qualité, par celle des eaux douces. Ce sont donc des éléments essentiels pour l’environnement de cet écosystème des Pertuis charentais, qui est un cas exemplaire. L’évolution des eaux marines côtières dans le temps, l’intensité des phénomènes et les processus sont donc différents de ceux du milieu continental.
De plus, la qualité des eaux marines littorales, de par la diversité des fonctions et des activités économiques qui lui sont liées, est un véritable enjeu en région. En effet, cette qualité participe non seulement à la préservation d’un patrimoine écologique mais elle conditionne également le maintien des activités traditionnelles (pêche, conchyliculture) ou récréatives (baignade, pêche à pied). Depuis plusieurs années, les dégradations dues aux multiples pressions s’accentuent et doivent aujourd’hui conduire à engager et à assumer des actions de protection et de gestion.

1 - Préserver la qualité chimique et bactériologique des eaux marines et estuariennes

  • Connaître et surveiller les activités présentes sur le littoral et en amont (agricoles, industrielles, urbaines) : contrôle de la nature et de la quantité des rejets polluants. avec des actions significatives dans le domaine préventif, comme par exemple :
    • Améliorer l’assainissement urbain et rural (modernisation des stations d’épuration des villes côtières et des bassins versants, révision des réseaux de collecte et redimensionnement en fonction de la fréquentation touristique, meilleure connaissance de la population bénéficiant de l’assainissement autonome).
    • Mettre aux normes les bâtiments d’élevage de zones agricoles voisines du littoral mais aussi de zones plus éloignées dans le bassin versant.
    • Respecter la réglementation en matière de rejets de navires et des zones portuaires.

2 - Accentuer la recherche

  • Améliorer les connaissances sur le milieu (car insuffisantes pour la description et l’analyse de son fonctionnement).
  • Favoriser les travaux de recherche (observation et modélisation) sur le thème " Bassins versants et transmissions des pollutions au littoral " pour une meilleure compréhension des phénomènes et pour une approche intégrée des problématiques, à des échelles plus adaptées à la prise en compte des sources de pollution.
  • Mettre en évidence également des liens de cause à effet en terme de pollution/diffusion (origine -> devenir) au sein d’un bassin versant et préciser géographiquement ces relations (Cadmium présent en Gironde –haut du bassin versant- véhiculé et concentré dans les coquillages).
  • Améliorer les connaissances sur les effets bénéfiques des eaux douces sur les écosystèmes.
  • Etudier les conséquences du transfert des pesticides sur les espèces marines.
  • Réfléchir à une approche multidisciplinaire de production de l’information.
Enjeux régionaux "EAUX MARINES"

Ces enjeux ont été identifiés par les différentes acteurs régionaux composant le comité de lecture de la thématique « Eaux marines » du Tableau de Bord de l’Environnement de l’ORE. Cette écriture consensuelle n’engage cependant pas spécifiquement chacun de ces acteurs.

  • Bassins versants, bassin versant : En hydrologie de surface, c’est le domaine sur lequel tous les écoulements des eaux convergent vers un même point, nommé exutoire du bassin versant. La limite physique de ce domaine est la ligne des crêtes appelée ligne de partage des eaux. De la même manière pour les eaux souterraines, un bassin versant englobant les circulations des eaux dans le domaine souterrain est définissable.
  • Cadmium : Numéro atomique 48. Métal blanc, très brillant, surtout associé à du zinc et extrait avec celui-ci. Il s’agit donc principalement d’un sous-produit de la métallurgie du zinc, ainsi qu’un résidu des activités de métallisation, de fabrication d’accumulateurs cadmium-nickel, d’alliages métalliques divers, et de fabrication d’acide phosphorique et d’engrais phosphatés (phosphogypse). Chez l’homme, le cadmium est surtout toxique par inhalation ou, plus rarement par voie digestive. Son effet cumulatif peut entraîner notamment des lésions des tissus rénaux. L’Organisation Mondiale de la Santé a fixé la Dose Hebdomadaire Tolérable (D.H.T.) pour le cadmium à 7 µg de Cd par kg de poids corporel par semaine. Cf. Métaux lourds
  • Conchyliculture : Élevage traditionnel des coquillages, essentiellement l’huître (ostréiculture) et la moule (mytiliculture).
  • Littorales, littoral : Relatif aux rivages marins. La largeur de ce domaine est variable : il englobe l’arrière côte dans la terre ferme (on parle de zone supra littorale, située au-dessus de la mer mais soumise cependant à l’influence marine), le rivage proprement dit et la zone de balancement des marées ou estran (zone médio littorale ou zone littorale s.str.), ainsi que l’avant côte submergée en permanence (zone infra littorale jusqu’à -50 m et zone circa littorale de -50 à -200 m). Chacune des zones présente des associations de faunes et flores caractéristiques.
  • Pertuis : Zones maritimes abritées, délimitées par les îles et par le continent, correspondant à des mers "intérieures".
  • Pesticides :

    Termes génériques pour désigner les produits utilisés pour la protection des cultures et des denrées stockées appelés aussi phytosanitaires. Il est distingué suivant leur utilisation :

    • les insecticides
    • les fongicides (contre les champignons pathogènes)
    • les herbicides (herbes indésirables dans les cultures)
    • les acaricides (acariens)
    • les corvicides, (oiseaux nuisibles)
    • les molluscicides (limaces et escargots)
    • les rodenticides (rongeurs).
Publications | Plan du site | Mentions légales | Cadenas fermé