L’ENVIRONNEMENT EN POITOU-CHARENTES (http://www.environnement-poitou-charentes.org) L'Etat - membre fondateur Région Nouvelle-Aquitaine
Accueil du siteEnvironnement et santéMonoxyde de carbone (CO)
Environnement et santé
Monoxyde de carbone (CO)

Effets sur la santé

Dernière mise à jour : 2006
(Effets à court terme / long terme - Effets cancérigène / sur la reproduction ou le développement)

Le monoxyde de carbone est inhalé dans l’air et absorbé par les poumons lors de la respiration ; seule voie de pénétration de ce polluant dans l’organisme. Il se substitue à l’oxygène transporté par voie sanguine et le manque d’oxygène qui en résulte pour l’organisme (système nerveux, cœur, vaisseaux sanguins) provoque des intoxications plus ou moins graves selon la concentration du CO dans l’air ambiant et la durée d’exposition.

Il agit comme un gaz asphyxiant très toxique qui, absorbé en quelques minutes par l’organisme, se fixe sur l’hémoglobine. Les conséquences sont les suivantes :

  • 0,1 % de CO dans l’air tue en une heure
  • 1 % de CO dans l’air tue en 15 minutes
  • 10% de CO dans l’air tuent immédiatement.

Deux types d’intoxications peuvent être distinguées : les intoxications chroniques et /ou aiguës au CO qui ont lieu à l’intérieur des bâtiments et les intoxications chroniques en air extérieur.

Les intoxications aiguës peuvent être individuelles ou collectives. Elles vont parfois concerner un grand nombre de personnes dans des espaces collectifs : exemples des patinoires (usage des surfaceuses) ou des églises (chauffage radian au gaz) ; ce qui en augmente encore la morbidité. Ce type d’intoxication aiguë entraîne une intervention des secours en urgence. Elle se manifeste par des vertiges, une perte de connaissance, une impotence musculaire, voire un coma et le décès.

Les intoxications chroniques entraînent des maux de tête, nausées, vertiges, vomissements ou une confusion mentale. Difficilement détectable, ces dernières peuvent entraîner, à la longue, des troubles cardiaques ou respiratoires. Ce type d’intoxication est actuellement suspectée de perturber le développement cérébral des enfants et notamment leur fonctionnement intellectuel.

En cas d’intoxication grave, les personnes risquent d’être atteintes ultérieurement de migraines chroniques et/ou de dépendances neurologiques invalidantes (troubles de la coordination motrice, paralysies de toutes formes).

La toxicité du CO est plus grande notamment chez les personnes âgées, les femmes enceintes et leur fœtus.

  •  Pour aller plus loin
  • Monoxyde de carbone : Gaz incolore et inodore, peu soluble dans l’eau, très toxique (il bloque le site de l’oxygène dans l’hémoglobine provoquant ainsi l’asphyxie). Il provient de la combustion incomplète des combustibles et carburants. Il constitue un bon indicateur d’exposition à la circulation automobile.
Publications | Plan du site | Mentions légales | Cadenas fermé