L’ENVIRONNEMENT EN POITOU-CHARENTES (http://www.environnement-poitou-charentes.org) L'Etat - membre fondateur Région Nouvelle-Aquitaine
Accueil du siteEnvironnement et santéOxydes d’azote (NOx : NO et NO2)
Environnement et santé
Oxydes d’azote (NOx : NO et NO2)

Effets sur la santé

Dernière mise à jour : 2006
(Effets à court terme / long terme - Effets cancérigène / sur la reproduction ou le développement)

La principale voie d’exposition au monoxyde et dioxyde d’azote est l’inhalation. Ils pénètrent dans les voies respiratoires jusqu’aux alvéoles entraînant une altération de la fonction respiratoire.

Le NO2 est toxique (40 fois plus que le CO, 4 fois plus que le NO) car il pénètre profondément dans les poumons. De plus, les pics de concentrations sont plus nocifs qu’une même dose sur une longue période.

Ce gaz irritant provoque une hyper réactivité bronchique chez les patients asthmatiques et un accroissement de la sensibilité des bronches aux infections microbiennes chez les enfants.

Cependant, bien que les études expérimentales sur l’animal et l’homme montrent une réelle toxicité du dioxyde d’azote, les résultats des études épidémiologiques ne sont pas aussi probants. Les conséquences pulmonaires d’expositions contrôlées à de fortes concentrations de dioxyde d’azote sont connues chez l’homme et l’animal, mais l’impact sanitaire des faibles concentrations est bien moins démontré à travers les études épidémiologiques.

Le NO est un gaz irritant pour les bronches, il réduit le pouvoir oxygénateur du sang.

Pour l’Union Européenne, le NO2 n’est pas classé cancérogène et n’est pas toxique sur la reproduction ou le développement. Quant au NO, elle ne l’a pas étudié.

Pour le CIRC – IARC (Centre International de Recherche sur le Cancer), le NO et le NO2 ne sont pas classés cancérogènes.

Source : INERIS - Fiche de données toxicologiques et environnementales des substances chimiques.
  •  Pour aller plus loin
Publications | Plan du site | Mentions légales | Cadenas fermé