L’ENVIRONNEMENT EN POITOU-CHARENTES (http://www.environnement-poitou-charentes.org) L'Etat - membre fondateur Région Nouvelle-Aquitaine
Accueil du siteEnvironnement et santéMonoxyde de carbone (CO)
Environnement et santé
Monoxyde de carbone (CO)

Données « santé » générales (nationales et/ou régionales)

Dernière mise à jour : 2006

En milieu domestique, le monoxyde de carbone est une des principales causes d’intoxication accidentelle et la première cause de mortalité accidentelle domestique en France.

Selon diverses sources statistiques, on recense, en France, 6 000 personnes victimes d’intoxications au CO chaque année et 300 décès dont 150 sont d’origine domestique (ces chiffres sont obtenus par extrapolation des chiffres obtenus en région parisienne).

Le coût de la prise en charge d’un patient intoxiqué (transfert et hospitalisation) a été évalué entre 1 500 et 6 000 euros.

En région :

Entre 1999 et 2003, il y a eu 455 personnes intoxiquées au monoxyde de carbone pour 148 foyers d’intoxication : 63 en Charente-Maritime, 34 en Vienne, 26 en Deux-Sèvres et 25 en Charente. 372 personnes ont été hospitalisées et 10 sont décédées. Les intoxications ont lieu essentiellement entre les mois d’octobre et d’avril (période d’utilisation du chauffage domestique).

Sources : DDASS de la région Poitou-Charentes in Panorama de la santé en Poitou-Charentes - ARH – CRES – DRASS – IAAT – INSEE – ORS - URCAM - Août 2005

En Poitou-Charentes, les objectifs du Plan Régional de Santé Publique (PRSP) et du Plan Régional Santé Environnement (PRSE) visent à réduire de 30% la mortalité par intoxication par le CO dans les bâtiments d’ici 2008.

Source : Une construction partagée de la première version du Plan Régional de Santé Publique en région Poitou-Charentes, Préfecture de la région Poitou-Charentes, Direction régionale des affaires sanitaires et sociales Poitou-Charentes, novembre 2005, 70 pages
  •  Pour aller plus loin
  • Monoxyde de carbone : Gaz incolore et inodore, peu soluble dans l’eau, très toxique (il bloque le site de l’oxygène dans l’hémoglobine provoquant ainsi l’asphyxie). Il provient de la combustion incomplète des combustibles et carburants. Il constitue un bon indicateur d’exposition à la circulation automobile.
Publications | Plan du site | Mentions légales | Cadenas fermé