L’ENVIRONNEMENT EN POITOU-CHARENTES (http://www.environnement-poitou-charentes.org) L'Etat - membre fondateur Région Nouvelle-Aquitaine
Environnement et santé
Radon

Contexte d’exposition

Dernière mise à jour : 2009

Partout présent dans l’atmosphère, le radon est la principale source d’exposition naturelle des populations à la radioactivité. Il représente le tiers de l’exposition à la radioactivité reçue chaque année par la population française.

  • On peut être exposé au radon dans les habitations.
  • On peut être exposé dans les lieux publics.
  • On peut être exposé dans les lieux de travail.

Le radon peut s’infiltrer par les défauts d’étanchéité entre le bâtiment et le sol (fissures, joints de dilatation, …) et les interfaces libres (sols en terre battue). Il peut ensuite s’y trouver piégé si l’aération est insuffisante.

La mesure du radon se fait avec un dosimètre.
Le Bq/m3 (ou Bq.m-3) est l’unité de mesure de la concentration en radon dans l’air.
1 Bq correspond à 1 désintégration radioactive par seconde.

Dans le cadre de la réglementation relative aux lieux ouverts au public, on distingue trois niveaux d’exposition :

  • en dessous de 400 Bq.m-3, la situation ne justifie pas d’action correctrice particulière ;
  • entre 400 et 1000 Bq.m-3, des actions correctrices simples doivent être mises en œuvre ;
  • au delà de 1 000 Bq.m-3, des actions correctrices doivent être mises en œuvre sans délai ; la fermeture de l’établissement concerné pourra être envisagée.
En Poitou-Charentes

 > Afin de connaître les concentrations en radon dans les habitations, des mesures sont effectuées sur l’ensemble du territoire métropolitain depuis 1982. Depuis 1992, ces mesures sont réalisées par la DGS en collaboration avec les DDASS dans le cadre de la campagne nationale de mesure de l’exposition domestique.

La cartographie des mesures et la distribution font apparaître les régions plus particulièrement concernées par le radon : Bretagne, Auvergne, Limousin, Franche-Comté, Corse. En 2000, la moyenne arithmétique nationale brute des mesures en France est de 90 Bq.m-3. 9 % des habitats présentent des niveaux de radon supérieurs à 200 Bq. m-3. 2,3 % présentent des niveaux supérieurs à 400 Bq.m-3. 0,5 % présentent des niveaux supérieurs à 1 000 Bq.m-3.

Les départements de Poitou-Charentes sont proches de la moyenne nationale (voir tableau et carte). Aucune valeur supérieure à 1000 Bq.m-3 n’a été relevée dans la région. La concentration de radon en Deux-Sèvres, légèrement supérieure à celle des autres départements de la région, s’explique, en partie, par la présence du socle granitique vendéen qui dégage naturellement du radon.

Le gaz radioactif Radon en Poitou-Charentes
Le gaz radioactif Radon en Poitou-Charentes
Source : D’après Institut de Radioactivité et de Sûreté Nucléaire, IPSN /DPHD-SEGR-LEADS, 2000.

 > Depuis 2004, les propriétaires de certaines catégories de lieux ouverts aux publics situés dans 31 départements prioritaires doivent faire procéder à des mesures de radon (la liste de ces départements prioritaires ainsi que les catégories de lieux ouverts au public visés sont donnés dans l’arrêté du 22 juillet 2004).

Les catégories de lieux ouverts au public concernées par les mesures de radon sont :

  • les établissements d’enseignement, y compris les bâtiments d’internat,
  • les établissements sanitaires et sociaux disposant d’une capacité d’hébergement
  • les établissements thermaux,
  • les établissements pénitentiaires.
En Poitou-Charentes
Au total, 89 % des établissements recevant du public contrôlés (ERP) sont en dessous du niveau d’action fixé par l’arrêté à 400 Bq.m-3 Pour environ 11 % d’entre eux, il est nécessaire de mettre en œuvre des actions destinées à réduire l’exposition des personnes au radon, voire de réaliser des travaux. (Cf tableau).

De grandes disparités régionales sont également observables. Dans certains départements, aucune valeur n’est supérieure à 400 Bq.m-3 (Hautes-Alpes, Corse-du-Sud et Haute-Corse, Indre, Vosges et Territoire de Belfort) tandis que dans d’autres, les pourcentages d’établissements au-dessus des niveaux d’actions sont importants (par exemple le Finistère où 19 % des établissements sont au-dessus du niveau d’action de 400 Bq. m-3 et 7,5 % sont au-dessus du niveau d’action de 1 000 Bq. m-3).

Les Deux-Sèvres font partis des 31 départements prioritaires pour la réalisation des campagnes de dépistage du radon : 17 % des établissements recevant du public sont au-dessus du niveau d’action de 400 Bq. m-3 et 2,5 % sont au-dessus du niveau d’action de 1 000 Bq. m-3.

Résultats de mesure du radon dans des établissements ouverts au public lors des campagnes de mesure réalisées en 2005 et 2006

Départements prioritaires
Départements Nombre d’établissements investigués Nombre d’établissements dont les concentrations de radon mesurées ont été :
. . < 400 Bq.m-3 entre 400 et 1 000 Bq.m-3 > 1 000 Bq.m-3
Allier 32 27 5 0
Hautes-Alpes 25 25 0 0
Ardèche 101 92 6 3
Ariège 19 10 8 1
Aveyron 58 48 10 0
Calvados 203 192 10 1
Cantal 7 6 0 1
Corrèze 8 7 1 0
Corse-du-Sud et Haute-Corse 8 8 0 0
Côtes d’Armor 54 47 6 1
Creuse 14 11 3 0
Doubs 102 89 6 7
Finistère 357 289 41 27
Indre 26 26 0 0
Loire 119 111 8 0
Haute-Loire 15 12 2 1
Lozère 33 27 2 4
Haute-Marne 8 5 3 0
Morbihan 200 170 20 10
Nièvre 71 69 0 2
Puy-de-Dôme 103 84 19 0
Hautes-Pyrénées 19 16 3 0
Rhône 429 416 11 2
Haute-Saône 67 61 6 0
Saône-et-Loire 257 244 12 1
Savoie 92 86 6 0
Deux-Sévres 334 277 49 8
Haute-Vienne 145 130 12 3
Vosges 46 46 0 0
Territoire de Belfort 8 8 0 0
Total 2960 2639 249 72
Pourcentage 100 89 8 2

Sources : ASN.

Nombre d’établissements contrôlés par département prioritaire (campagne de mesures 2006-2007)
Nombre d'établissements contrôlés par département prioritaire (campagne de mesures 2006-2007)
Source : Autorité de Sûreté Nucléaire
  • Exposition en milieu professionnel
    Depuis 2008, une nouvelle réglementation relative à la protection des travailleurs vis-à-vis du radon est en cours d’élaboration. Elle vise certaines catégories professionnelles exercées en milieu souterrain dans les 31 départements prioritaires (cf. arrêté du 7 août 2008 relatif à la gestion du risque lié au radon dans les lieux de travail).
    Arrêté du 7 août 2008
    Gestion du risque lié au radon dans les lieux de travail
  •  Pour aller plus loin
Publications | Plan du site | Mentions légales | Cadenas fermé