L’ENVIRONNEMENT EN POITOU-CHARENTES (http://www.environnement-poitou-charentes.org) L'Etat - membre fondateur Région Nouvelle-Aquitaine
La situation
Paysages
Etat

Caractéristiques des paysages en Poitou-Charentes

Dernière mise à jour : 25/08/2004

D’après l’Atlas des Paysages du Poitou-Charentes

Seuil topographique et géologique, seuil climatique, seuil culturel et linguistique, entre oc et oïl, entre tuile ronde et ardoise, région de passage que le nord et le sud se sont historiquement acharnés à traverser ou conquérir, le Poitou-Charentes est un espace de transition, de passage, de variété.

Il rassemble une grande partie des contrastes qui dessinent la France ; terres chaudes et terres froides, bocage et champs ouverts, terres d’élevage et terres de culture, côtes et arrière pays, îles et continent, auxquels il faut ajouter celui des vallées par rapport aux plateaux.

En découle une agriculture très diversifiée qui, dans une région essentiellement rurale, organise fortement la diversité, la nature et la qualité des paysages. La spécialisation des productions par petites régions aboutit à une partition des paysages agraires : grandes cultures en plaine, élevage en bocage, que vient compléter la présence des boisements (plaines boisées et terres boisées) ou l’émergence de situations mixtes (marais). Enfin, certaines productions, souvent de haute qualité et de grande renommée ont, dans notre région, construit des paysages particuliers. C’est le cas des terres viticoles, notamment dans la zone de production du Cognac et des claires ostréicoles des îles et marais charentais.

Cette diversité constitue la richesse majeure de Poitou-Charentes, mais il ne faut pas ignorer que les tendances à la standardisation et à l’homogénéisation des territoires menacent cet atout.

Les forêts sont peu répandues, elles ne représentent que 17% de la superficie régionale. Pourtant de grands massifs, pour certains émiettés, structurent fortement et historiquement l’espace régional ("marche boisée", forêts du sud des Charentes).

Peu visibles et peu ressenties tant l’approche du paysage régional via les grands axes de communication les ignore, les vallées constituent une figure importante des paysages régionaux.

Elles créent, dans un contexte de platitude relative et d’horizon dégagé, des ruptures de relief, de végétation, de forme et de couleur. De plus, villes, bourgs, villages et hameaux s’y sont souvent blottis.

La région Poitou-Charentes n’a pas été touchée par un phénomène d’urbanisation massif. Cela a permis de préserver une certaine qualité des paysages urbains. L’essentiel des villes de la région se situant dans des vallées, elles bénéficient par la même de conditions particulières pour organiser des paysages de qualité voire, pittoresques. Toutefois, comme partout en France, les espaces sous l’emprise des villes sont soumis à la prolifération des constructions et infrastructures désordonnées, hétéroclites, qui non seulement appauvrissent les paysages urbains mais bien souvent aussi les paysages ruraux périphériques.

Enfin, le Poitou-Charentes a la chance de bénéficier d’une façade atlantique dont la richesse réside entre autres dans la multiplicité des paysages littoraux. Marais ; baies et estrans ; côtes, presqu’îles et îles, qui, avec les pertuis, créent une véritable mer intérieure, forment un ensemble d’une grande valeur paysagère et écologique.

L’importance de l’activité touristique mais aussi le dynamisme économique et démographique que connaît le littoral apporte la preuve de l’attractivité des paysages préservés.

  •  Voir sur l'Environnement en Poitou-Charentes : les éléments de Contexte régional associés
Publications | Plan du site | Mentions légales | Cadenas fermé