L’ENVIRONNEMENT EN POITOU-CHARENTES (http://www.environnement-poitou-charentes.org) L'Etat - membre fondateur Région Nouvelle-Aquitaine
La situation
Eau

Avant-propos

Thème Eau - Edition 2015
Nouveau !
Dernière mise à jour : 2015

La Charte de l’environnement reconnaît à chacun le droit de vivre dans un environnement équilibré et respectueux de la santé, le droit d’accéder à l’information détenue par les autorités publiques et le droit de participer à l’élaboration des décisions publiques ayant une incidence sur l’environnement.

Ces droits à l’information, au débat public et à la concertation en matière d’environnement sont également affirmés par la loi française, par les directives européennes et par la Convention d’Aarhus. Ils reposent sur l’accès pour tous à des informations fiables, de qualité, validées et compréhensibles.

Ainsi, l’Observatoire Régional de l’Environnement a la charge d’élaborer un diagnostic de la situation de l’environnement en région. Celui-ci, intitulé « l’Environnement en Poitou-Charentes », concerne chacune des thématiques étudiées au sein du Centre de ressources de l’ORE (patrimoine naturel, eau, air, risques, déchets...).

Quel est l’état de l’environnement ? Quelles sont les causes naturelles et le plus souvent anthropiques de son évolution ? Quels sont les secteurs d’activité responsables de pressions ? Quelles sont les réponses politiques, sectorielles, individuelles, scientifiques proposées ?

Autant de questions traitées et débattues dans « l’Environnement en Poitou-Charentes », au travers d’une série d’ouvrages, afin de faire émerger une compréhension synthétique, globale et transversale des enjeux environnementaux dans notre région.

Cette production trouve alors sa place dans une démarche participative. L’accès à la connaissance de l’environnement et à la compréhension de son évolution devient accessible :

  • aux citoyens, afin qu’ils puissent devenir acteurs du débat public et qu’ils s’impliquent de manière plus efficace dans la protection et la gestion de l’environnement ;
  • aux acteurs publics et aux décideurs afin qu’ils puissent programmer, mettre en oeuvre et évaluer des politiques environnementales adaptées.

La mobilisation de l’ensemble des structures détentrices de données et d’informations a bien sûr été nécessaire pour la valorisation de ces dernières mais aussi pour l’expertise qui leur est associée.

De fait, ce travail collectif et partagé, au sein du Réseau Partenarial des Données sur l’Eau (RPDE), a permis la conception et la rédaction de cet ouvrage sur le thème de l’Eau.

Avertissement
Les éléments présentés dans chaque ouvrage de « l’Environnement en Poitou-Charentes » , notamment ici celui de l’eau, sont issus d’une sélection d’informations jugées utiles pour la compréhension des enjeux concernant le thème abordé. Même s’ils doivent être enrichis au cours du temps, ils n’ont pas pour but d’être exhaustifs.

Présentation et Méthodologie
« L’Environnement en Poitou-Charentes » - Thème Eau, s’appuie sur des documents de référence sur l’eau en région, élaborés collectivement :

  • Le bilan « L’eau et ses usages » (réalisé en 2000, actualisé en 2003 et 2008)
  • Le rapport sur la « qualité des eaux destinées à la production d’eau potable » (2002)
  • Les fiches « Eaux Continentales, Eaux marines et Eaux de baignade du Tableau de Bord » (actualisées en 2003)

Ont ainsi contribué dès 2000 à la rédaction de ces documents : les agences de l’eau Loire-Bretagne et Adour-Garonne, le Conseil Supérieur de la Pêche (devenu Office National de l’Eau et des Milieux Aquatiques), la Direction Régionale de l’Environnement (devenue Direction Régionale de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement), la Direction Régionale de l’Agriculture et de la Forêt (devenue la direction régionale de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Forêt), la Direction Régionale des Affaires Sanitaires et Sociales (devenue Agence Régionale de Santé), l’Observatoire Régional de l’Environnement, la Chambre Régionale d’Agriculture, le Forum des Marais Atlantique, le Bureau de Recherches Géologiques et Minières, le Parc Interrégional du Marais Poitevin, Poitou- Charentes Nature, l’Ecole Nationale Supérieure d’Ingénieurs de Poitiers, le Conseil Economique et Social Régional, et les services du Conseil Régional, l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie, l’Association Poitou-Charentes Thermal, les associations de consommateurs, la Chambre Régionale de Commerce et d’Industrie Limousin Poitou- Charentes, les quatre Conseils Généraux, les Institutions Interdépartementales de la Charente et de ses Affluents, de la Sèvre Nantaise et de la Sèvre Niortaise, la Direction Régionale de l’Industrie de la Recherche et de l’Environnement, Météo France, l’Université de Poitiers, le Centre national du Machinisme agricole, du Génie Rural, des Eaux et des Forêts (devenu Institut de Recherche en Sciences et Technologies pour l’Environnement et l’Agriculture), l’Institut Français de Recherche pour l’Exploitation de la Mer, le Groupement régional des Fédérations de Pêche, l’Institut de Formation et de Recherche en Education à l’Environnement …

Il s’appuie en outre sur des informations actualisées disponibles sur le portail de l’eau en Poitou-Charentes : www.eau-poitou-charentes.org

« L’Environnement en Poitou-Charentes » est conçu comme un « Portail » d’accès aux données et à l’expertise des acteurs de l’environnement. Ainsi, au fil de la lecture, des documents ou des adresses Internet de sites à consulter sont proposés dans les « Pour en savoir plus » pour approfondir les sujets abordés.
Enfin, au-delà du diagnostic, un glossaire, des références réglementaires, des organismes ressource et une bibliographie propres à chaque thématique viennent enrichir le corps de texte.

La spécificité de ce document est d’être issu d’un travail collectif impliquant de nombreux acteurs de l’environnement en région (services de l’Etat et des collectivités, établissements publics, associations, université, chambres consulaires ...) et garantissant la prise en compte du pluralisme des regards.

> Haut de page
  • Risques : Exposition possible d’enjeux à un aléa qui constitue une menace. Les deux principaux critères des risques sont la fréquence et la gravité. Un événement « potentiellement dangereux » -aléa- n’est un risque majeur que s’il s’applique à une zone où des enjeux forts sont en présence, donc si les effets prévisibles mettent en jeu de nombreuses personnes, des biens… Ce risque majeur devient une catastrophe quant l’événement a lieu et qu’il provoque des dommages pour la société, l’environnement ou l’économie : des pertes en vies humaines par exemple, etc.
  • Eau potable : Eau propore à la consommation, ne devant contenir aucun germe pathogène. L’eau prélevée directement dans le sol ne peut pas toujours être bue telle que. Elle doit être contrôlée et éventuellement purifiée avant d’être distribuée chez l’usager. Ses caractéristiques sont définies par la directive européenne de 1998, reprise en droit français. (Agence de l’Eau Adour Garonne)
Publications | Plan du site | Mentions légales | Cadenas fermé